Quelle démarche suivre pour assurer le financement de sa formation ?

Les gouvernements qui se sont succédé depuis plus de 20 ans ont tous mis l’accent sur la nécessité de développer ou de soutenir la formation professionnel. A cet effet, ils ont mis en place deux dispositifs de soutien, l’un qui fonctionne à travers les OPCO et qui vise à accorder un financement à la demande des entreprises, l’autre à travers le CPF, dont disposent les personnes en activité ou non.

Le financement des formations par les OPCO

Le regroupement des branches professionnelles autour d’un OPCO désigné, s’appuie sur les critères de cohérence des métiers et des compétences, de filières, d’enjeux communs de compétences, de formation, de mobilité, de services de proximité et de besoins des entreprises.

Près de 329 branches se répartissent dans 11 OPCO, au lieu des 20 OPCA qui existaient auparavant.

Il existe aujourd’hui 3 principales méthodes pour connaître son opérateur de compétences :

1. Votre entreprise est déjà, selon vous, adhérente à un OPCO mais vous souhaitez le vérifier ? Utiliser le site cfadock : en entrant le SIRET de votre entreprise (sans aucun espace) sur le site, votre OPCO sera affiché.

2. Votre entreprise n’est pas encore adhérente à un OPCO ? Utiliser cette table de correspondance pour trouver votre OPCO grâce à votre Identifiant de Convention Collective (IDCC). Pour rappel, le numéro IDCC se compose de 4 chiffres et est compris entre 0001 et 9999. Il est attribué par le ministère du travail lors de la création de la convention collective et est rattaché à l’intitulé de la convention collective. On le trouve généralement sur les fiches de salaire.

3. Votre entreprise n’est pas encore adhérente à un OPCO et vous n’appliquez pas ou pas encore de convention collective ? Vous pouvez le trouver grâce à votre secteur d’activité et la liste des opérateurs de compétences.

Ce texte provient de Opérateurs de compétences – OPCO (travail-emploi.gouv.fr), le 11 décembre 2021

Le financement de la formation par le CPF

Le Compte personnel de formation (CPF) fait suite au Droit individuel à la formation (DIF). Il permet à chaque personne active ou au chômage de bénéficier d’une enveloppe de 500 € annuellement, cumulables jusqu’à un plafond 5.000 €. Cependant, pour les salariés pas ou peu qualifiés qui ont effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de travail sur l’ensemble de l’année, l’alimentation s’élève à 800 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 8 000 €.

Le candidat qui souhaite suivre une formation doit s’assurer :

  1. Des droits disponibles sur son compte.
  2. Que la formation qu’il envisage de suivre est éligible CPF.

La démarche

Lorsqu’un candidat souhaite suivre une formation avec SILCOM, il doit envoyer à SILCOM le formulaire d’inscription. SILCOM lui adresse alors un projet de convention et de programme, qu’il doit présenter à son OPCO ou au CPF. Par la suite, une fois qu’il obtient l’accord de l’OPCO ou du CPF, la formation se met en place selon les modalités décrites dans la convention. Enfin, le candidat ou l’entreprise qui a demandé la formation procède au règlement de la formation avant le début de la formation, par envoi chèque ou par virement bancaire.

240, Rue de Cumène
54230 Neuves-Maisons
Tél : 03.83.68.83.44
Email : direction@silcom.fr
SIRET : 53367760500016
N°TVA : FR06533677605
APE : 8559A
Organisme de formation professionnelle
N° 41.54.03030.54
Gérant : Edmond CHIDIAC